Blog

PIVOTS PIPELOCK SUR ROCKY MOUNTAIN

pipelock 0

Plutôt que de compter sur la compression latérale pour garantir la rigidité, comme dans un pivot principal d’une conception traditionnelle, notre pivot PIPELOCK utilise un collet anodisé de standart militaire qui se fixe radicalement dans le cadre, pour créer un empattement de pivot le plus large possible, et de ce fait le plus rigide. L’utilisation du PIPELOCK nous permet de diminuer le poids du pivot considérablement tout en augmentant significativement la rigidité latérale. PIPELOCK inclut des points d’injection de graisse pour un entretien facile. bicyclettetranquille.com

Visionné: 864 fois.
|
Écrit par btranquille

SMOOTHLINK SUR LES VÉLOS ROCKY MOUNTAIN

SmoothLink

Design breveté qui maintient la suspension totalement active et réduit l’oscillation durant le pédalage.

Conçue pour exceller sur les montées, la suspension SMOOTHLINK™ reste active et neutre durant l’ascension et offre une traction exceptionnelle.

Le pivot arrière est placé 10mm au-dessus de l’essieu afin de maintenir le parallélisme entre la ligne moyenne de chaîne et les bases assurant ainsi un pédalage 100% neutre.

Les réglages attentionnés de la fin de course de l’amortisseur arrière préviennent l’affaissement brusque de la suspension lors d'impacts majeurs.

Visionné: 574 fois.
|
Écrit par btranquille

Le café est bon pour la performance en vélo

unnamed 1 café bicyclettetranquille

 

 

Caféine et performance

Pour la plupart des gens, le mot caféine évoque le petit café chaud qui aide à démarrer la journée. Mais pour les athlètes, la prise de caféine peut rimer avec le désir d'améliorer sa performance.

Le mécanisme d’action de la caféine sur la performance n’est pas encore clairement défini, mais il pourrait impliquer une meilleure utilisation des ressources énergétiques ainsi qu’un effet direct de la caféine sur les muscles, le système nerveux et le système hormonal.

Plusieurs études en laboratoire semblent démontrer qu’une ingestion de caféine se situant entre 3 et 13 mg/kg augmenterait l’endurance à l’effort et la performance. À cet effet, une dose de 5 à 6 mg/ kg serait suffisante pour amplifier la performance. Ce lien aurait été démontré au cours d’exercices (course, bicyclette, nage et aviron) effectués sur une courte période allant de 4 à 30 minutes. Cependant, aucun effet positif n’a été démontré pendant des exercices à intensité graduelle (de 8 à 20 minutes) et durant les sprints (moins de 90 secondes). Notons que la majorité des études ont utilisé la caféine sous forme de comprimés ; une seule étude n’a rapporté aucun effet sur la performance avec l’ingestion de café.

Visionné: 711 fois.
|
Écrit par btranquille

ELEMENT 999 RSL 2017

stratmann rocky 7306

 

Caractéristiques

  • Le cadre 100% carbone SmoothwallMC pèse 2250g (taille M, incluant boulonnerie et amortisseur. Peinture 2 tons T.O. ajoute 30g)
  • Le système d’ajustement Ride-9MC est intégré à la biellette, économisant poids et espace
  • Toutes les tailles peuvent loger deux bouteilles d’eau dans le triangle avant
  • ntégration Di2, FOX Live, et tige de selle télescopique conjointement
  • Cadre offert avec la peinture Team Only
  • Pivots à roulement à cartouche scellée avec quincaillerie simplifiée
  • Pivots à un côté, réduisant la largeur du triangle arrière –empéchant le talon de frotter, malgré le standard «Boost»
  • Concu pour un amortisseur standard très courant de 6,5 x 1,5 po
  • Compatible avec le 2x
  • Dégagement pour les pneus de 29 x 2,35 po
  • Passage interne complet des câbles de vitesse, des câbles de la tige de selle télescopique et du système de verrouillage, et passage des câbles de frein à l’intérieur du triangle avant
  • Très grandes ouvertures au tube de direction et sur le tube diagonal facilitant le passage interne des câbles
  • Nouvelle patte de dérailleur nécessitant une quincaillerie moins complexe
  • Axe boulonné de 35 g plus léger qu’un axe Boost traditionnel
  • Boîtier de pédalier PressFit BB92 et jeu de direction ZS44 | ZS56
  • Frein arrière de 160 mm de type « post-mount »
  • Taille maximale pour un plateau de pédalier : 38 dents pour SRAM et 36 pour Race Face
  • Taille maximale pour deux plateaux de pédalier : format standard de 28/40 dents
  • Grandeurs : S, M, L, XL, XXL
Visionné: 826 fois.
|
Écrit par btranquille

Miele reviens à la charge avec les vélos de route

Les vélos Miele de route son revenu sur le marché, après une absence de quelques années, ils ont une gamme de Carbonne et aluminium avec des composante shimano sora tiagra 105 et vous allez avoir un vélo haut de gamme à meilleur prix. Pour les composantes shimano se sont les mêmes composantes sur toute les vélos toutes marque confondue. Une chose à retenir, shimano sont les même composante pour toutes les marques de vélos sur le marché.

1319

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visionné: 810 fois.
|
Écrit par btranquille

Comment choisir un vélo entre $350 et $600

Comment choisir un vélo Les choses à observer, ce sont les composantes, dérailleur arrière, les manettes, les roues si sont de bonne qualité, le magasinage de vélo hybride est complexe pour se retrouvé. Souvent on peut voir aussi le prix de détail suggéré et le prix vendu, si la réduction en vaut la peine, parfois les gens, choisi pour la couleur, il faut faire très attention, parfois vous allez avoir un vélo avec les mêmes composantes moins dispendieuses, il faut vraiment être attentif au composante des vélos entre $350 à $600. Souvent certain magasin vous donne des rabais pour accessoires, les ajustements des frein, vitesses, pour 2 ans etc.... Pour bicyclette tranquille nous donnons un pourcentage, que vous pouvez utilisé toutes l'année,les ajustement jusqu'à 2 ans sur certain vélo.

opus belladonna womens copy 220205 1 1

Visionné: 834 fois.
|
Écrit par btranquille

Qui est Procycle de St-George De Beauce

Fondé en 1977, Procycle croit fermement que le cyclisme est plus qu’une simple activité, c’est aussi une façon de vivre. L’entreprise familiale a plus de 35 ans d’expérience dans la fabrication, la conception et le développement de vélos haute performance, dont certains sont considérés parmi les meilleurs au monde. Procycle est l’un des fabricants les plus importants du Canada. Elle a réalisé des investissements majeurs dans t5298a8cc29a613093e00002eh

en C’est en 1971 que l’histoire de Procyle débute, lorsqu’on commence à assembler des vélos dans l’usine située à Saint-Georges de Beauce. Grâce au travail d’une quarantaine d’employés, l’entreprise réussit à produire 30 000 bicyclettes dès la première année

Alors que la compagnie CCM fait faillite en 1983, Procycle prend possession de la division vélo de l’entreprise. Cette même année, la millionième bicyclette de Procycle est conçue, puis six ans plus tard, la compagnie est finaliste dans le secteur « Innovation » aux Mercuriades 1989 organisés par la Chambre de commerce du Québec. Cinq ans plus tard, Procycle gagne le prix VISION 94 donné par l’ordre des comptables agréés du Québec pour ses performances économiques.

L’usine produit la cinq millionième bicyclette en 1996, alors que Procycle devient le premier manufacturier de bicyclettes en Amérique du Nord à être accrédité ISO 9001. L’année suivante, l’entreprise fait l’acquisition de la marque Rocky Mountain Bicycles, un manufacturier de vélos haute performance de Vancouver. Pendant que Procycle célèbre la fabrication de sa six millionième bicyclette, le modèle RM9 de Rocky Mountain est récipiendaire d’un prix « Gold Award Design » en 1999

En 2001, le groupe introduit la marque Miele sur le marché. Cinq ans plus tard, alors que Rocky Mountain Bicycles célèbre son 25e anniversaire, le vélo Slayer de cette même marque est nommé le vélo « All Mountain de l’année 2006 » par Mountain Magazine. L’année suivante, c’est le ELEMENT 70 qui est désigné vélo de l’année en 2007 dans la catégorie cross-country par le magazine Mountain Biking.

En 2010, Procycle prend la décision de se concentrer sur deux marques à caractère distinct ; Rocky Mountain pour la gamme de vélos de montagne et Miele pour les vélos hybrides, grand public et enfants, en centrant ainsi sa commercialisation au sein des marchands spécialisés. Cette année marque donc aussi la fin de l’association de Procycle avec les grandes chaînes de magasins de détail. En 2012, le premier modèle du vélo électrique eVox est lancé par Procycle alors que les vélos Rocky Mountain continuent de gagner des prix dans divers évènements. Deux ans plus tard, le Blizzard, un vélo Fat Bike créé par Rocky Mountain, est lancé sur le marché et connait rapidement un succès incroyable auprès du public.

Les marques de procycle sont: COLNAGO:  En plus de posséder ces marques, Procycle est, depuis juillet 2013, le distributeur canadien des vélos de route italiens Colnago. La marque italienne, existant depuis 1954, conçoit principalement des vélos de route de qualité supérieure. Depuis sa fondation par Ernesto Colnago, la compagnie a toujours fabriqué des vélos en collaboration avec des cyclistes provenant de circuits professionnels. Le sceau de qualité de vélos fait à la main subsiste avec une partie de la production qui s’est vue décentraliser vers l’Asie. Ces vélos sont depuis longtemps issus d’une production italienne artisanale très en vue. Les produits Colnago sont d’une grande finesse et reflètent un icône sur le marché du vélo de route haut de gamme. Les innovations en cadres de carbone, incluant une collaboration importante avec les laboratoires de chez Ferrari, insufflent à la marque une aura de succès, de qualité et de luxe.

Miele, Evox city, Rocky Mountain..

, Procycle croit fermement que le cyclisme est plus qu’une simple activité, c’est aussi une façon de vivre. L’entreprise familiale a plus de 35 ans d’expérience dans la fabrication, la conception et le développement de vélos haute performance, dont certains sont considérés parmi les meilleurs au monde. Procycle est l’un des fabricants les plus importants du Canada. Elle a réalisé des investissements majeurs dans les technologies de pointe et détient de nombreux brevets au Canada, aux États-Unis et à l’étranger. Présentement, Procycle conçoit et vend les vélos des marques Rocky Mountain, Miele et eVox dans 30 pays. Depuis 2013, l’entreprise est également la principale distributrice des vélos italiens Colnago sur le territoire canadien

n

Fondé en 1977, Procycle croit fermement que le cyclisme est plus qu’une simple activité, c’est aussi une façon de vivre. L’entreprise familiale a plus de 35 ans d’expérience dans la fabrication, la conception et le développement de vélos haute performance, dont certains sont considérés parmi les meilleurs au monde. Procycle est l’un des fabricants les plus importants du Canada. Elle a réalisé des investissements majeurs dans les technologies de pointe et détient de nombreux brevets au Canada, aux États-Unis et à l’étranger. Présentement, Procycle conçoit et vend les vélos des marques Rocky Mountain, Miele et eVox dans 30 pays. Depuis 2013, l’entreprise est également la principale distributrice des vélos italiens Colnago sur le territoire canadien.

odgf

logies de point et détient de nombreux brevets au Canada, aux États-Unis et à l’étranger. Présentement, Procycle conçoFondé en 1977, Procycle croit fermement que le cyclisme est plus qu’une simple activité, c’est aussi une façon de vivre. L’entreprise familiale a plus de 35 ans d’expérience dans la fabrication, la conception et le développement de vélos haute performance, dont certains sont considérés parmi les meilleurs au monde. Procycle est l’un des fabricants les plus importants du Canada. Elle a réalisé des investissements majeurs dans les technologies de pointe et détient de nombreux brevets au Canada, aux États-Unis et à l’étranger. Présentement, Procycle conçoit et vd les vélos des marques Rocky Mountain, Miele et eVox dans 30 pays. Depuis 2013, l’entreprise est également la principale distributrice des vélos italiens Colnago sur le territoire canadienit et vend les vélos des marques Rocky Mountain, Miele et eVox dans 30 pays. Depuis 2013, l’entreprise est également la principale distributrice des vélos italiens Colnago sur le territoire canadien.

Visionné: 890 fois.
|
Écrit par btranquille

Le Courant Passe (Stépane Desjardins Vélo Mag)

20150805114952 13vCity780

 

Toute récente incarnation des vélos à assistance électrique du fabricant québécois Procycle, le Evox City est affaire de raffinement. Et cela, dans tous les sens du terme. NOUS AVONS CE VÉLO EN MAGASIN  BICYCLETTETRANQUILLE.COM

Résultat d’une volonté de ses créateurs de repousser les limites des technologies exploitées auparavant, le Evox City émane d’un département de recherche et développement où forme et fonction s’allient pour mettre au jour un vélo de ville efficace, agréable à manier, mais aussi superbe. 

Et c’est beaucoup parce que, derrière son aspect moderne et ses lignes racées, se dessine le profil de Michel Dallaire, peut-être le designer industriel le plus connu du Québec, entre autres en raison de son intérêt soutenu pour le sport (la torche olympique des jeux de 76,  c’était lui, ainsi que Bixi, la vélogare de l’AMT, etc.) 

« Nous voulions un vélo où tout est intégré, explique Jacques Dutil, l’une des têtes pensantes de ce projet. La technologie fait en sorte que nous pouvons intégrer des batteries plus petites et plus puissantes qu’auparavant à l’intérieur du cadre –elles sont donc invisibles-, et en faire un objet encore plus beau, pour qu’il s’agisse presque d’un bijou. » 

Côté technologie, la compagnie travaille depuis plus de six ans à parfaire ce qui lui semble le modèle idéal : la plateforme de propulsion Dyname. Un investissement important, mais primordial pour plusieurs raisons. D’abord parce qu’il y avait peu de systèmes très efficaces, selon Jacques Dutil, lorsque Procycle s’est lancé dans l’aventure. « Et aussi parce que la majorité des systèmes existants étaient ce qu’on appelle des moteurs à roue, ce qui débalance le vélo en mettant plus de poids à l’arrière et change la conduite du vélo. Et pour nous, c’était très important de reproduire la conduite d’un vélo traditionnel, malgré l’assistance électrique. » 

Cela rejoint un volet très important, sur lequel Dutil insiste: le Fit Design, soit l’intégration de tous les éléments afin qu’ils se fondent harmonieusement dans le vélo. «  Outre la batterie et le moteur qui sont intégrés, la console est aussi à même la potence, ce qui permet de condenser les fils qui disparaissent dans le cadre. Et le moteur intégré au pédalier, avec la batterie qui est aussi au centre, ça permet de mettre le centre de gravité de l’engin le plus bas possible, ce qui fait en sorte, encore une fois, que la conduite du vélo n’est pas trop affectée par ce surplus de poids. » 

« Aussi, ajoute notre interlocuteur, le Dyname est conçu pour que la courroie d’entraînement du moteur ne provoque aucune friction quand on utilise le vélo sans apport de celui-ci. Ce qui fait partie de notre volonté créer une expérience de qualité, unique pour un vélo électrique. » 

Enfin, il y a la batterie: nerf de la guerre dans le vélo électrique. Celle du Evox a été développée, elle aussi, à l’interne. « Un système qui est facile et simple, à court temps de recharge grâce à des cellules de 95 volts, alors que ce qui se retrouve sur le marché présentement n’est jamais au dessus de 48 volts », assure Dutil. Procycle promet donc une recharge complète entre 70 et 120 minutes selon la taille de batterie, pour une autonomie entre 40 et 150km. « Si tu utilises énormément ton assistance électrique, tu peux partir avec ton chargeur, t’arrêter pour luncher pendant une heure, et c’est suffisant pour qu’elle soit pratiquement pleine », conclut-il.

Visionné: 808 fois.
|
Écrit par btranquille

Colnago clx 3.0 (article vélo mag)

Colnago00

 

Colnago a peu besoin de présentation. La marque est aux avant-postes dans le monde du vélo de route et a su conserver son image distinctive au cours de ses 60 années d’existence. La notoriété de la feuille de trèfle du logo de Colnago est absolue et s’immortalise dans ses cadres, la forme des tubes en reprenant les courbes. 

Le CLX 3.0 se situe au milieu de la gamme Colnago et fait partie de sa famille de vélos Endurance, qui s’adressent à une clientèle cyclosportive, et qu’on prend soin de distinguer des vélos Racing, les M10 et C59/C60. 

Notre vélo d’essai arborait une peinture blanc perle riche et lustrée à souhait, avec des accents de vert et de rouge qui rappellent le drapeau italien. Sans pour autant soulever de grandes passions, l’esthétique du cadre plaît à tous coups. Visuellement équilibré, il nous rappelle qu’on a bien affaire à un Colnago. Le cadre est massif, mais ses lignes fluides intègrent parfaitement l’imposante fourche au pivot de 1½ po et la tige de selle semi-profilée. 

Le cadre du CLX 3.0 est composé d’un triangle avant monocoque ainsi que de haubans et de bases collés. Colnago affiche ouvertement l’origine taiwanaise du cadre et vante, sans en détailler les spécificités, la qualité de sa fabrication qui serait nettement supérieure à celle des cadres fabriqués en Chine. Le CLX 3.0 peut recevoir tant une transmission mécanique qu’une transmission électronique. Les butées des gaines mécaniques s’enlèvent facilement à l’aide de deux vis, et le cadre est pourvu des trous nécessaires au passage des câbles électriques. Les orifices sont cachés par des capuchons en caoutchouc, dont l’ajustement était douteux sur notre vélo. 

Le CLX 3.0 est offert en huit tailles, dont la nomenclature est pour le moins déroutante. Colnago utilise la longueur actuelle (mesure jusqu’à la jonction du tube de selle/tube horizontal, même si ce dernier est plus incliné qu’horizontal) pour nommer ses tailles plutôt que d’indiquer la longueur effective (qu’elle corrige si le tube horizontal est incliné en traçant une ligne horizontale). Il faut donc ajouter 4 cm pour avoir l’équivalence réelle des tailles. Sinon, la géométrie est caractérisée par un angle de selle relâché, une longue douille de direction et un tube supérieur court. Il en résulte une position conservatrice, courte et relevée. 

Vendu en vélo complet, le CLX 3.0 est prêt à rouler. La transmission Shimano Ultegra ainsi que le guidon et la potence Deda sont fidèles à leur efficacité habituelle. Nous avons été agréablement surpris par le confort de la selle Italia X1, aux couleurs de Colnago. Le freinage est l’affaire des étriers maison X-Brake One, dont le rendement est adéquat, mais tout de même inférieur aux freins Shimano. Le CLX 3.0 exige l’utilisation d’une gaine de frein arrière pleine longueur, ce qui ajoute une sensation d’élasticité dans le freinage. Les roues, aussi étiquetées Colnago, sont robustes, mais aussi très lourdes. Elles auraient avantage à être remplacées par des roues plus performantes. 

Le comportement routier du CLX sert bien son public cible. La conduite neutre et prévisible ne demande pas d’attention particulière, permettant au cycliste d’apprécier le paysage sans avoir à se concentrer outre mesure sur le pilotage. L’enchaînement des virages se fait avec aplomb grâce à la stabilité inhérente du vélo, secondée par la très grande rigidité du train avant. 

Cette même rigidité et le fait que le cadre ne soit pas particulièrement léger inhibent sensiblement sa réactivité. Les montées au train et les sections sur le plat roulées à pleins gaz sont agréables, mais l’engin demeure allergique au changement de rythme. On a ici affaire à un grand routier, pas à un puncheur! Comme c’est souvent le cas pour les vélos en composites un peu lourds, le cadre absorbe bien les petites vibrations en restant collé à la route, alors que les impacts plus importants sont moins bien gérés, donc vivement perçus par le cycliste. 

Colnago atteint son objectif, qui est de créer un vélo spécifique à une utilisation cyclosportive. Le CLX 3.0 met de côté les artifices techniques et la réduction du poids à tout prix pour offrir un vélo dont les qualités de fiabilité et de facilité de pilotage sont portées par le style distinctif et la classe associés à la marque légendaire

Visionné: 856 fois.
|
Écrit par btranquille

Venez nous voir!